WFH NETWORK

Atteindre les objectifs : Alliance mondiale pour le progrès en Colombie

La formation d’une coalition gagnante dans un pays afin d’améliorer les soins des personnes atteintes d’hémophilie et d’autres troubles de coagulation associés permet de changer les choses. Voilà comment la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) définit une collaboration et une coopération étroites entre un ministère de la Santé, des professionnels de la santé et une organisation nationale membre de la FMH.

En octobre 2013, la FMH a signé un protocole d’entente avec le ministre colombien de la Santé sociale et de la Protection (MSSP) dans le cadre de l’Alliance mondiale pour le progrès (AMP). Depuis lors, des progrès n’ont cessé d’être réalisés dans l’amélioration des soins du pays. Au début de cette année, un protocole de prise en charge clinique a été établi pour les personnes atteintes de l’hémophilie A sévère. Le MSSP et la FMH envisagent un lancement national du protocole en fin d’année.

La création d’un registre national recensant les personnes atteintes d’hémophilie et d’autres troubles de la coagulation par le MSSP constitue l’un des progrès majeurs. Ce registre a pour objectif de surveiller les données issues des enquêtes et de les analyser afin de mesurer l’efficacité des soins et d’obtenir les meilleurs résultats possible en matière de qualité de vie des patients.

« En tant que soignante, je suis ravie de constater que dans notre pays, nous faisons avancer la qualité des soins des patients et que nous avons mis en place un protocole national et le registre », déclare la Dr Adriana Llinares, hématologue pour les enfants à l’hôpital Miseraricordia. « Nous sommes en train de changer et même s’il nous reste encore tant à faire, nous avons déjà accompli d’importants progrès. »

La création d’un groupe de travail sur l’hémophilie au sein du MSSP a marqué un autre jalon important. À l’instar de quelques pays de la région Amériques, la Colombie dispose à présent elle aussi d’un comité national ou groupe consultatif sur l’hémophilie et les autres troubles de coagulation associés, ce qui est fantastique. « Le MSSP s’engage à collaborer avec différents intervenants afin d’améliorer les soins de ces patients et nous avons de grandes chances d’y parvenir », assure la Dr Martha Mesa, coordinatrice des maladies orphelines auprès du MSSP.

The WFH is grateful for the support of the GAP Program from Baxter, Bayer, Biogen Idec Hemophilia, Biotest, CSL Behring, Grifols, Kedrion, Novo Nordisk, Pfizer, and SOBI.