WFH NETWORK

Communiqué de la Fédération mondiale de l’hémophilie : mise à jour sur le COVID-19

Depuis décembre 2019, le coronavirus, que l’on connaît désormais sous le nom de COVID-19, est devenu un problème de santé publique. La Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) tient à s’assurer que les informations fournies sur les conséquences possibles sur la communauté des personnes atteintes d’hémophilie et d’autres troubles rares de la coagulation soient exactes et à jour.

Les coronavirus appartiennent à une large famille de virus circulant parmi les animaux, dont les humains, et peuvent provoquer des maladies. Les coronavirus humains sont bien connus et provoquent des infections qui vont de maladies modérées, comme le rhume, à des maladies sévères qui peuvent entraîner des complications respiratoires, comme la pneumonie. On trouve parmi ces maladies sévères le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV) et le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-Cov).

Le COVID-19 est un virus inconnu de la santé publique et il reste donc beaucoup de choses à apprendre sur lui. Les informations scientifiques actuelles sur la transmission du COVID-19 sont largement basées sur ce que l’on sait des coronavirus similaires. L’analyse de l’épidémie en Chine propose des éléments de compréhension sur la répartition par âge des individus touchés, sur le spectre de la maladie, sa sévérité et ses symptômes. Le résumé le plus récent de ces informations est disponible ici.

Il n’existe actuellement aucun risque connu pour le sang, les produits thérapeutiques sanguins ou les produits dérivés du plasma. La position officielle sur une possible transmission par transfusion sanguine a été publié le 27 février par la FDA. Elle est consultable ici.

Vu sa taille relativement grande (diamètre de 120 nm), et sa structure qui comprend une enveloppe lipidique, le virus COVID-19 pourrait être rendu inactif par procédé solvant-détergent et/ou éliminé par nanofiltration, deux étapes qui font partie du processus de fabrication des concentrés de facteurs de coagulation – bien que certains produits ne subissent pas de nanofiltration.

Comme pour toute maladie infectieuse constituant un enjeu de santé publique, la vigilance est accrue pour les personnes déjà atteintes d’une maladie sous-jacente, ce qui est le cas de l’hémophilie ou des autres troubles rares de la coagulation. Actuellement, on pense que la transmission interhumaine du virus se fait en cas de contact étroit, par l’intermédiaire de gouttelettes respiratoires inhalées dans les poumons, où se déclare alors l’infection.

Aucun vaccin n’existe à ce jour pour prévenir le COVID-19. La meilleure prévention de l’infection consiste à éviter de s’exposer à une source de transmission. Les mesures de prévention sont les suivantes :

  • Lavez-vous les mains régulièrement à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes
  • Si vous n’avez pas les mains particulièrement sales, utilisez du gel hydroalcoolique
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche sans vous être préalablement lavé les mains
  • Évitez le contact avec les personnes qui présentent des symptômes (toux, éternuements)
  • Restez chez vous si vous êtes malade
  • Couvrez-vous la bouche lorsque vous toussez, éternuez dans votre manche
  • Nettoyez et désinfectez les objets et les surfaces avec lesquelles vous êtes fréquemment en contact

Le COVID-19 est une maladie respiratoire. Il n’est donc pas surprenant de constater une augmentation du nombre de cas et une flambée d’épidémie dans les régions touchées. Il est probable que le virus s’étendra à des régions qui ne sont pas encore affectées. Il existe également une forte probabilité que le nombre de cas continue d’augmenter chez les personnes symptomatiques, chez qui le virus a été détecté, qu’elles aient voyagé ou non dans les zones touchées, ce qui pourra provoquer une transmission généralisée.

Selon les données scientifiques actuelles, un changement dans l’évaluation des risques sur les produits sanguins et dérivés du plasma est peu probable. La FMH continue de surveiller de près la situation et transmettra si nécessaire des informations scientifiques exactes et mises à jour, selon l’évolution du COVID-19 et de sa compréhension clinique globale.

 

 

KEYWORD: MEDICALC19