WFH NETWORK

CSL Behring renouvèle son engagement aux côtés de la FMH

CSL Behring a annoncé aujourd’hui sa volonté de renouveler son engagement aux côtés de la FMH pour trois nouvelles années en tant que Partenaire visionnaire. C’est la quatrième fois que CSL Behring s’engage sur une base pluriannuelle à soutenir les programmes de la FMH visant à améliorer le diagnostic et l’accès aux soins des patients dans les pays en voie de développement, en formant les professionnels de santé, en sensibilisant les populations, en développant des outils pédagogiques et en menant des actions de plaidoyer auprès des gouvernements.

« Nous tenons à exprimer notre gratitude, notamment envers CSL Behring, pour le soutien qui nous est apporté », a déclaré Alain Baumann, Directeur général de la Fédération mondiale de l’hémophilie. « Grâce au soutien de nos partenaires, nous sommes en mesure de répondre aux demandes de la communauté concernée par les troubles de la coagulation, en proposant, aussi bien aux patients qu’aux professionnels de santé, de précieux outils pédagogiques et de plaidoyer, des programmes pour favoriser l’accès au traitement, permettre la collecte de données scientifiques de qualité et ainsi mieux comprendre et prendre en charge l’hémophilie. »

L’accord conclu ce jour fait également de CSL Behring un « Partenaire principal » du programme Alliance mondiale pour le progrès (AMP) qui vise à renforcer le diagnostic et l’offre de soins pour les personnes atteintes d’hémophilie et d’autres troubles de la coagulation dans les pays en voie de développement. CSL Behring participera aussi en tant que « Partenaire collaborateur » au Registre mondial des troubles de la coagulation, seul registre mondial rassemblant des données cliniques normalisées sur les personnes atteintes d’hémophilie. En outre, CSL Behring continuera à soutenir de façon significative le Programme d’aide humanitaire de la FMH dont l’objectif est de fournir un accès au traitement fiable et durable par le don de produits et un soutien financier.

Pour lire l’intégralité du communiqué de presse, veuillez cliquer ici.