WFH NETWORK

Des soignant·es partagent leurs connaissances à l’occasion d’un webinaire du Programme d’aide humanitaire de la FMH

Le 23 juin dernier, le Programme d’aide humanitaire a proposé un webinaire intitulé « Conférence de cas et visites virtuelles », pour donner la possibilité aux participant·es de partager leurs diagnostics et leurs cas de prise en charge avec leurs pairs, et ainsi d’acquérir de précieuses expériences et expertises de terrain. Cet événement était le deuxième webinaire de la nouvelle série de sessions scientifiques à distance développées par le Programme d’aide humanitaire de la FMH. L’objectif est de faire en sorte que la Fédération mondiale de l’hémophilie reste en contact avec les soignant·es malgré les difficultés que pose la pandémie de COVID-19. L’événement ayant eu lieu en ligne, des soignant·es du monde entier ont pu participer. Le webinaire a rassemblé des personnes vivant dans des grandes villes, exerçant au sein de grands hôpitaux ou enseignant dans des universités reconnues, mais les soignant·es des zones plus rurales ont pu participer également.

Le but de cette session était de donner aux participant·es l’occasion de réunir une série de recommandations pour améliorer la qualité des soins dispensés aux personnes atteintes de troubles de la coagulation. Ces échanges d’informations sont essentiels, car si les diagnostics et les traitements sont similaires, le niveau de disponibilité des ressources a un effet significatif sur la façon dont les soignant·es peuvent s’occuper de leurs patient·es. L’événement s’est déroulé sous forme de conférence de cas, où les intervenant·es ont présenté leurs cas respectifs, ainsi que de visites des médecins au chevet de leurs patient·es, en échangeant des commentaires et en recueillant des avis. Cette approche est exactement similaire à un interne recevant un résumé de cas au chevet du patient, en se concentrant sur son problème actuel, ses antécédents familiaux et médicaux, les examens réalisés, l’impression clinique, le traitement en cours et celui recommandé.

Une grande partie des échanges de cette session a porté sur le fait que de nombreux pays rapportent les mêmes difficultés en matière de disponibilité des ressources. Un événement où des soignant·es originaires de ces pays collaborent permet à tout le monde de proposer des solutions communes et des modalités de traitements réalistes, adaptées à leur contexte particulier.

Les intervenant·es pour cet événement étaient Len Valentino, médecin, président et directeur de la NHF (États-Unis), et Amy Dunn, membre du conseil d’administration de la FMH États-Unis et médecin au Nationwide Children’s Hospital. Plus de 100 médecins du Cambodge, d’Indonésie, du Myanmar, des Philippines, de Thaïlande et du Vietnam ont participé au webinaire.

Les avis des participant·es ont été extrêmement positifs. Jusqu’à ce que les restrictions sur les voyages soient levées, la FMH continuera à proposer ces sessions scientifiques à distance pour s’assurer que les soignant·es puissent continuer à dispenser les meilleurs soins possibles aux personnes atteintes de troubles de la coagulation.

Pour regarder « Conférence de cas et visites virtuelles », cliquez ici.

À propos du Programme d’aide humanitaire de la FMH

Le Programme d’aide humanitaire de la FMH, désormais élargi, améliore l’accès aux soins et aux traitements en fournissant un soutien essentiel aux personnes atteintes de troubles héréditaires de la coagulation dans les pays en développement. En apportant aux patients un flux plus régulier et plus prévisible de dons humanitaires, le Programme d’aide humanitaire de la FMH leur permet un accès constant et fiable aux traitements et aux soins. Rien de tout cela ne serait possible sans le généreux soutien de Sanofi Genzyme et Sobi, nos Donateurs visionnaires ; de Grifols, CSL Behring, GC Pharma, nos Grands donateurs ; et de Roche et Bayer, nos donateurs les plus récents. Pour plus d’informations sur le Programme d’aide humanitaire de la FMH, consultez le site www.treatmentforall.org

HA Logo