WFH NETWORK

Directives de vaccination contre le COVID-19 pour les personnes atteintes de troubles de la coagulation

logo

Directives de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH), de l’European Association for Haemophilia and Allied Disorders (EAHAD), du Consortium européen de l’hémophilie (EHC) et de la National Hemophilia Foundation (NHF) aux États-Unis.

Il est important que les centres de traitement de l’hémophilie, en étroite collaboration avec les organisations de patients, prennent des mesures pour informer les personnes atteintes de troubles de la coagulation sur les vaccins contre le COVID-19 et contribuent à un programme de vaccination efficace.

 

  1. Les personnes atteintes de troubles de la coagulation ne présentent pas un risque supérieur de contracter le COVID-19 ou de développer une forme sévère de la maladie ; elles ne sont donc pas considérées comme un groupe prioritaire pour la vaccination.
  2. Le vaccin doit être administré par voie intramusculaire. Il faut, dans la mesure du possible, utiliser le plus petit calibre d’aiguille disponible (25-27). Certains vaccins doivent obligatoirement être administrés à l’aide de l’association aiguille-seringue qui les accompagne et le recours à une autre aiguille peut ne pas être possible ou souhaitable. Une pression doit être appliquée sur le site pendant au moins dix minutes post-injection afin d’atténuer saignements et gonflements. En outre, il est recommandé de procéder à une auto-inspection/palpation du site d’injection plusieurs minutes puis deux à quatre heures après l’injection afin de s’assurer qu’il n’y aura pas d’hématomes tardifs. Une gêne ressentie dans le bras pendant un ou deux jours après l’injection n’a rien d’alarmant à moins qu’elle ne s’aggrave et s’accompagne d’un gonflement. Tout effet indésirable (par exemple, hématome, réaction allergique) doit être signalé au centre de traitement de l’hémophilie.
  3. Les patients doivent immédiatement contacter leur médecin ou se rendre aux urgences les plus proches s’ils présentent une réaction allergique (fièvre, sensation de chaleur, rougeur, éruption cutanée avec démangeaisons, essoufflement ou gonflement du visage ou de la langue), car le pronostic vital peut être engagé. Les patients ayant des antécédents de réactions allergiques aux concentrés de facteur de coagulation à demi-vie prolongée contenant du polyéthylène glycol (PEG) doivent discuter du choix du vaccin avec leur médecin car le PEG est utilisé comme excipient dans certains vaccins.
  4. De nombreuses personnes atteintes de troubles de la coagulation peuvent ne pas avoir facilement accès aux thérapies hémostatiques pré-vaccination. Dans ce cas, dans la mesure du possible, il faut tenter d’accéder à d’autres facteurs de coagulation. En outre, les instructions ci-dessus doivent être suivies en veillant à utiliser le plus petit calibre d’aiguille possible et à maintenir une pression pendant au moins dix minutes.
  5. Pour les patients ayant une hémophilie sévère/modérée, l’injection doit être effectuée après une injection de facteur VIII (FVIII) ou de facteur IX (FIX). Pour les patients ayant un taux basal de FVIII ou FIX supérieur à 10 %, aucune précaution hémostatique n’est requise.
  6. Les patients sous émicizumab (avec ou sans inhibiteur) peuvent être vaccinés par voie intramusculaire à tout moment sans précautions hémostatiques et sans recevoir de dose de FVIII.
  7. Les patients ayant une maladie de Willebrand (mW) de type 1 ou 2 doivent avoir recours à des traitements (DDAVP le cas échéant ou acide tranexamique notamment) en accord avec leur centre de traitement de l’hémophilie, et ce en fonction de leurs taux de base d’activité cofacteur de la ristocétine (RiCof) du facteur Willebrand (FW). Les patients ayant une mW de type 3 doivent recevoir une injection contenant le FW.
  8. Tous les patients atteints de troubles rares de la coagulation (y compris ceux ayant une thrombocytopénie ou des troubles de la fonction plaquettaire) doivent être vaccinés. Ceux sous anticoagulants doivent passer un test du temps de prothrombine dans les 72 heures précédant l’injection afin de déterminer l’INR (International Normalized Ratio) ; si les résultats sont stables et dans l’intervalle thérapeutique, ces patients peuvent être vaccinés en intramusculaire.
  9. Il n’y a pas de contre-indications à la vaccination spécifiques liées à l’hémophilie ou à d’autres troubles de la coagulation ou leurs traitements. La tolérance immunitaire, le traitement de l’hépatite C et du VIH et d’autres affections ne sont pas des contre-indications à la vaccination.
  10. La vaccination n’est pas contre-indiquée pour les patients sous agents immunosuppresseurs (cortisone, autres médicaments immunosuppresseurs).
  11. Les contre-indications potentielles doivent être examinées au cas par cas avec son médecin, étant donné que les recommandations varient dans les différentes juridictions en raison de l’absence de données dans des populations spéciales (notamment femmes enceintes et allaitantes).
  12. La Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency au Royaume-Uni et les Centers for Disease Control and Prevention aux États-Unis ont recommandé de faire preuve de vigilance quant à l’utilisation du vaccin Pfizer/BioNTech en cas d’antécédents de réactions allergiques importantes. Chaque agence a publié des recommandations spécifiques pour les personnes ayant des antécédents allergiques/anaphylactoïdes.
  13. Les personnes prenant part à une étude clinique doivent informer les investigateurs de l’étude de la vaccination.

Les informations seront actualisées au besoin sur les sites Web de la FMH, de l’EAHAD, de l’EHC et de la NHF.

Ressources :

Directives de vaccination contre le COVID-19 pour les personnes atteintes de troubles de la coagulation [PDF]

Communiqués et recommandations de la FMH liés au COVID-19

Risques spécifiques du COVID-19 pour la communauté des troubles de la coagulation

Pandémie COVID-19 (infection à coronavirus 2019) due au SARS-CoV-2 : recommandations pratiques pour les personnes atteintes d’hémophilie

Des directives pratiques pour la prise en charge hospitalière des personnes atteintes d’hémophilie publiées dans Haemophilia

Publication du 22 décembre 2020

KEYWORD: MEDICALC19