WFH NETWORK

Emily et Allison Albright reçoivent une bourse du Susan Skinner Memorial Fund

Deux sœurs viennent de recevoir de prestigieuses bourses du Susan Skinner Memorial Fund.

Emily et Allison Albright, originaires de Detroit dans le Michigan (États-Unis), ont rarement été séparées plus de quelques jours. Après avoir récemment terminé ses études à l’université Michigan State, Allison Albright a déménagé pour prendre un poste de coordinatrice des programmes d’un centre de traitement de l’hémophilie (CTH), auprès de l’hôpital pour enfants du Minnesota. Emily Albright, de son côté, continue ses études en vue d’un diplôme en beaux-arts à l’université du Michigan. Les deux sœurs, qui ont toutes deux eu des emplois saisonniers au camp d’été Bold Eagle, organisé par la Hemophilia Foundation of Michigan, se retrouvent séparées pour la première fois. Emily observe cependant, ravie : « nous nous parlons encore tout le temps ». 

Par chance, Emily et Allison étaient ensemble cet été lorsqu’elles ont reçu une lettre de la part du président de la FMH États-Unis, Eric Stolte, et du fondateur du SSMF, Mark Skinner. Elles ont ainsi appris qu’elles étaient toutes deux sélectionnées comme lauréates 2019 de la bourse du SSMF.  Allison Albright a été la première à lire la lettre et s’est tournée vers sa sœur, qui était tout aussi enthousiaste. Chacune ignorait que l’autre avait déposé une candidature, et après en avoir ri, elles ont eu peur que le comité n’ait fait une erreur et confondu leurs noms. Elles ont choisi d’attendre une journée avant d’annoncer à leurs parents qu’elles se rendraient au Congrès mondial 2020 de la FMH et à l’assemblée générale de la FMH, à Kuala Lumpur en Malaisie.

Elles ont été soulagées d’apprendre qu’il n’y avait pas eu d’erreur. Le comité les a sélectionnées toutes les deux pour leur contribution à leurs délégations locales et pour leur capacité à devenir ambassadrices de la communauté mondiale des troubles de la coagulation.

Les deux sœurs sont très engagées dans la sensibilisation aux troubles de la coagulation chez les femmes. « Je ne pense pas que les jeunes filles aient suffisamment d’espace et de situations dans lesquelles elles peuvent parler de leurs difficultés, explique Emily. Il est important de normaliser des discussions sur les troubles de la coagulation qui soient centrées sur les femmes ». Allison partage ce point de vue et ajoute que l’éducation est essentielle pour lutter contre le dédain des professionnels de santé pour les symptômes des femmes. « Si nous parvenons à avoir une meilleure représentation des femmes dans la communauté et à combattre les préjugés existants, nous pourrons améliorer les traitements pour toutes les femmes atteintes de troubles de la coagulation », déclare-t-elle. 

Les dotations du Susan Skinner Memorial Fund soutiennent l’éducation des jeunes femmes atteintes de troubles de la coagulation. Les lauréat·es de ces bourses démontrent un potentiel remarquable de leadership pour l’amélioration des soins aux femmes atteintes de troubles de la coagulation dans leur pays, ainsi que la capacité de prendre la tête de leur organisation nationale. La FMH États-Unis tient à remercier tous les soutiens qui permettent de financer cette récompense, ainsi que la National Hemophilia Foundation qui aide à la promotion de cette récompense au sein de la communauté des États-Unis.