WFH NETWORK

Faits saillants du Congrès sur le programme AMP

À l’occasion du Congrès mondial 2014 de la FMH, qui s’est tenu à Melbourne, le programme Alliance mondiale pour le progrès (AMP) a poursuivi son mandat de faire augmenter considérablement le dépistage et le traitement des personnes atteintes d’hémophilie et d’autres troubles de coagulation en honorant les pays qui ont mené à bien la mission confiée par le programme et en accueillant également de nouveaux partenaires.

Lors du Congrès, la FMH a annoncé l’arrivée de trois nouveaux partenaires, à savoir les laboratoires pharmaceutiques SOBI, Novo Nordisk et Kedrion dans le cadre de la deuxième décennie de partenariats de l’AMP. Ces laboratoires devront contribuer à atteindre l’objectif de la campagne Combler l’écart fixé à 3,5 millions de dollars : SOBI et Novo Nordisk se sont joint en qualité de partenaires associés et Kedrion en tant qu’amis.

Le programme vise à combler l’écart thérapeutique entre les pays développés et ceux en voie de développement dans trois domaines clés : (1) combler l’écart entre le nombre de personnes qui naissent hémophiles et le nombre de personnes qui parviennent à l’âge adulte ; (2) combler l’écart entre le nombre estimé de personnes connaissant leurs troubles de coagulation et le nombre réel de ces personnes ; et (3) combler l’écart entre le besoin en produits thérapeutiques par rapport à la quantité disponible. La FMH a célébré les réussites de quatre pays qui ont fait des progrès dans ces domaines clés lors de l’événement spécial consacré à l’AMP.

Le président de la FMH Alain Weill a remis des médailles à trois participants chinois pour leur engagement continu à l’égard du programme AMP. Lorsque la Chine a adhéré au programme, seules 2 600 personnes étaient enregistrées dans la base des patients hémophiles alors qu’en 2012, on en dénombrait 11 108. La Chine est également passée de six à trente-et-un centres de traitement de l’hémophilie, a créé davantage de groupes de patients dans tout le pays, a mis en place des ateliers annuels de formation et a accompli toute une série d’autres réalisations qui font de ce pays un modèle de réussite possible du programme AMP.

  1. Weill a également remis des médailles au Liban pour honorer ses réalisations, parmi lesquelles l’élaboration de recommandations thérapeutiques ainsi qu’un plus grand nombre de formations dispensées dans le pays. La Tunisie a également été récompensée pour les réalisations qu’elle a accomplies, telles que la création d’un registre national de l’hémophilie et le lancement de campagnes de sensibilisation. La Biélorussie (qui n’a pas pu assister à la réception) a quant à elle été saluée pour avoir réussi à accroître l’approvisionnement en CFC et à garantir qu’une majorité de personnes atteintes d’hémophilie sévère puissent être désormais traitées à domicile.

La FMH tient à remercier Baxter, Bayer, Biogen Idec Hemophilia, Biotest, CSL Behring, Grifols, Kedrion, Novo Nordisk, Pfizer et SOBI pour leur soutien au programme AMP.