WFH NETWORK

Formation d’une alliance pour mieux comprendre les besoins des infirmiers spécialisés dans l’hémostase

Le personnel infirmier joue un rôle déterminant dans la prise en charge des troubles hémostatiques et thrombotiques, la collaboration avec les patients, le soutien aux patients et la transmission de connaissances pour une amélioration des soins. Ce sont souvent les infirmiers qui passent le plus de temps auprès des patients, qui les aident à surmonter les difficultés liées à leurs problèmes hémostatiques et thrombotiques. Ce sont également eux qui favorisent une meilleure qualité de vie. 

Une nouvelle initiative, l’Alliance mondiale des infirmiers spécialisés dans l’hémostase, a été lancée, avec pour objectif de mieux comprendre et répondre aux besoins du personnel infirmier spécialisé dans l’hémostase qui opère au sein de la communauté des troubles de la coagulation. Cette initiative est le fruit de la collaboration entre la International Society on Thrombosis and Haemostasis (ISTH) et la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH), en partenariat et avec le soutien de Bayer.

Le Comité exécutif de l’Alliance est composé d’experts dans le domaine de la thrombose et de l’hémostase, ayant une connaissance approfondie de la gestion des soins infirmiers sur le plan international :

  • Regina Butler, Coordinatrice du personnel infirmier en hémophilie, Children’s Hospital of Philadelphia
  • Kate Khair, Infirmière-conseil, Great Ormond Street Hospital for Children
  • Maura Malone, Infirmière spécialiste clinique, Centre médical de Dartmouth Hitchcock
  • Jim Munn, Coordonnateur des programmes et infirmier clinique, Université du Michigan
  • Fiona Newall, Directrice de recherche en soins infirmiers, Infirmière-conseil clinique, Anticoagulation au Royal Children’s Hospital (Melbourne)
  • Angela Lambing, Spécialiste du soutien clinique, Educatrice chez Bayer HealthCare

L’objet de l’Alliance est de permettre qu’à l’échelle mondiale, le personnel infirmier fasse partie intégrante de l’équipe soignante, en adoptant une approche homogène visant à renforcer les bonnes pratiques et améliorer ainsi les résultats pour ceux atteints d’un trouble de l’hémostase. Le but est donc d’optimiser les résultats chez les patients, en informant le personnel infirmier des différents traitements et en tenant compte des spécificités de chacun, de l’expérience acquise et des préférences lors de la prise en charge du patient.