WFH NETWORK

En Afghanistan, le Programme d’aide humanitaire vient au secours d’un garçon atteint d’un trouble rare de la coagulation

Les troubles héréditaires de la coagulation exigent une intervention médicale pour que le patient puisse avoir une bonne qualité de vie. Ces troubles sont tous rares, mais certains plus que d’autres, donc plus difficiles à diagnostiquer. En Afghanistan, le Programme d’aide humanitaire de la FMH est récemment venu en aide à un garçon atteint d’un trouble très rare : une déficience en facteur XIII.

Muhammad Eisa est un petit garçon de 8 ans qui vit dans la province de Hérat en Afghanistan. Après une grave hémorragie, il a été adressé au centre de traitement de l’hémophilie (CTH) de Kaboul, situé à plus de 10 heures de trajet de chez lui. Il y a été examiné puis a passé des tests diagnostiques sous la supervision d’Enayatullah Hashemi, médecin et directeur de la Banque nationale du sang d’Afghanistan. Le CTH de Kaboul dispose de l’équipement nécessaire pour tester l’hémophilie A et B, mais les patients atteints de troubles plus rares de la coagulation, tels que la déficience en facteur XIII ou la maladie de Willebrand (MW), sont envoyés dans d’autres pays pour un diagnostic.

Le test de Mohammed Eisa n’ayant pas été concluant au sein du CTH de Kaboul, il a été envoyé en Inde où on lui a diagnostiqué une déficience en facteur XIII et où il a reçu son premier traitement. Le facteur injecté a permis de suffisamment maîtriser l’hémorragie pour que le garçon puisse retourner à Kaboul. Le plasma frais congelé (PFC) qu’il a reçu a également amélioré son état, mais cela ne constituait pas un traitement optimal de la déficience en facteur XIII.

Hashemi a alors fait appel au soutien de la FMH. Le Programme d’aide humanitaire a envoyé six doses de facteur XIII en Afghanistan, ce qui suffit au traitement prophylactique de Mohammed Eisa pour six mois. Cette injection de facteur a permis de maîtriser les hémorragies et le petit garçon n’a plus eu besoin que d’injections à intervalles de 25 jours, un avantage certain dans un pays où les trajets peuvent être longs et difficiles. Ce don de facteur a eu un effet significatif sur la qualité de vie de ce garçon, et a aussi calmé les inquiétudes de ses parents.

À propos du Programme d’aide humanitaire de la FMH

Le Programme d’aide humanitaire de la FMH, désormais élargi, améliore l’accès aux soins et aux traitements en fournissant un soutien essentiel aux personnes atteintes de troubles héréditaires de la coagulation dans les pays en développement. En apportant aux patients un flux plus régulier et plus prévisible de dons humanitaires, le Programme d’aide humanitaire de la FMH leur permet un accès constant et fiable aux traitements et aux soins. Rien de tout cela ne serait possible sans le généreux soutien de Sanofi Genzyme et Sobi, nos Donateurs visionnaires ; de Grifols, CSL Behring, GC Pharma, nos Grands donateurs ; et de Roche et Bayer, nos donateurs les plus récents. Pour plus d’informations sur le Programme d’aide humanitaire de la FMH, consultez le site www.treatmentforall.org