WFH NETWORK

La FMH endeuillée par la disparition du médecin Axel Seuser

C’est avec une profonde tristesse que la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) a appris le décès du médecin Axel Seuser, qui était membre du Comité sur la santé musculosquelettique de la FMH depuis 1999.

Axel Seuser avait effectué sa formation médicale en Europe et aux États-Unis. Ses spécialités étaient l’orthopédie, la médecine du sport, la chiropraxie, la kinésithérapie, les médecines complémentaires et l’analyse du mouvement. M. Seuser était chef du département d’orthopédie à la clinique Kaiser-Karl-Klinik de Bonn (Allemagne) de 1996 à 2012. En 2013, il a commencé à pratiquer au sein du Cabinet privé d’orthopédie et centre de prévention, de rééducation et d’orthopédie à Bonn. Il y donnait des soins spécialisés en orthopédie, médecine du sport, podologie, kinésithérapie, médecine complémentaire et analyse du mouvement.

Greig Blamey, président du Comité sur la santé musculosquelettique

« Axel était un membre et collaborateur très apprécié au sein du Comité sur la santé musculosquelettique de la FMH, dont il a été membre pendant plusieurs décennies. Sa passion et sa vision des choses transparaissaient dans ses nombreuses présentations au sein du comité et aux Congrès mondiaux, aux réunions régionales et aux conférences multidisciplinaires. La famille mondiale de l’hémophilie, patients, professionnels de santé et organisateurs, le regrettera beaucoup. »

Axel Seuser avait remporté en 2003 le Prix Henri Horoszowski de la FMH pour son abstract et sa présentation sur le thème « Hémophilie et sports : un nouvel algorithme sûr », puis à nouveau en 2006 pour « Prévention en 5 minutes. Un essai multicentres sur l’examen orthopédique de 250 enfants atteints d’hémophilie ». Il avait également été intervenant à plusieurs congrès mondiaux et congrès internationaux sur la santé musculosquelettique de la FMH.

Au nom de toute la communauté mondiale des troubles de la coagulation, la FMH tient à adresser ses plus sincères condoléances à la famille d’Axel Seuser, ainsi qu’à ses ami·es et collègues.