WFH NETWORK

La FMH organise en Palestine un atelier de formation en laboratoire sur le thème de la coagulation

En juin dernier, la FMH, en collaboration avec le ministère palestinien de la Santé et le Comité palestinien de l’hémophilie Avenir, a organisé un atelier de formation en coagulation dans un laboratoire de Ramallah, en Palestine.

L’événement s’est tenu les 25 et 26 juin 2019. Vingt-deux employés de laboratoire ont participé à cet atelier, notamment les chefs des départements d’hématologie et de coagulation, ainsi que les coordinateurs qualité de 14 hôpitaux publics palestiniens sous la tutelle du ministère de la Santé.

Grâce à l’alternance entre présentations et sessions pratiques, Steve Kitchen, président du Comité des sciences de laboratoire de la FMH, a partagé avec les participants des connaissances visant à mieux les sensibiliser aux variables pré-analytiques et à leur impact sur les résultats finaux. Il a également abordé des moyens d’améliorer les compétences des participants à mesurer les facteurs de coagulation (notamment les facteurs VIII et IX), à conduire des essais sur les inhibiteurs et à mesurer des tests de la maladie de Willebrand (MW). Les participants ont également pu parfaire leurs compétences pratiques en tests de laboratoire.

Ayman Awaysa, coordinateur qualité à l’hôpital gouvernemental d’Hébron

« Participer à cet atelier m’a confirmé que le travail que j’accomplis va dans le bon sens. »

Heba Makhoul, coordinateur qualité à l’hôpital de Thabet-Thabet à Tulkarem, explique : « Il était très important d’avoir non seulement les aspects théoriques, qui permettent d’avoir une vision d’ensemble de l’hémostase, mais aussi les aspects pratiques, qui recouvrent par exemple les tests sur les inhibiteurs. Nous sous-traitons actuellement ces tests à des laboratoires privés ou bien à l’étranger. »

Selon Jihad Jodeh de l’hôpital de Jéricho, les participants ont appris l’importance de la communication avec les médecins et les patients pour pouvoir déterminer au mieux quels éléments vérifier et quels tests complémentaires effectuer. Elle précise que l’atelier a aidé les participants à se dépasser, en s’assurant que leur expertise technique était à jour mais également en démontrant l’importance du réseau et de la communication dans le processus global.

Cet atelier était le deuxième d’une série d’initiatives de développement des compétences organisées par la FMH en Palestine pour les praticiens de santé. La première avait été un atelier médical pour les soignants en octobre 2018. Cet atelier avait été un grand succès et le ministère de la Santé a reçu de nombreuses demandes pour d’autres opportunités de développement des compétences dans d’autres domaines, notamment la gestion et les soins de l’hémophilie. La FMH va donc explorer la possibilité de donner d’autres modules de formation en Palestine à l’avenir.