WFH NETWORK

Le Programme d’aide humanitaire de la FMH vient au secours du Yémen

À cause du conflit qui y fait rage, la situation au Yémen est désespérée. La vie quotidienne est un défi pour les citoyens du pays, et les personnes atteintes d’un trouble de la coagulation font partie des plus vulnérables.

Le Programme d’aide humanitaire de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) fait de son mieux pour soutenir la communauté du Yémen. Les dons de facteur doivent généralement être coordonnés par une association nationale membre (ONM) locale, et le Yémen n’en compte malheureusement aucune. Mme Rajaa, qui est médecin et a un enfant souffrant d’hémophilie, a appelé la FMH à l’aide et a pu faire les présentations nécessaires. Grâce à son initiative, la FMH a pu trouver un intermédiaire pour gérer l’introduction d’un processus de dons dans le pays : le Dr. Mohammed Morish, un médecin qui travaille à l’hôpital général d’Al Thawra à Sanaa, la capitale et plus grande ville du Yémen. Puisque que la FMH devait être en relation avec un hôpital pour y envoyer les dons de facteur, Le Dr. Morish est devenu son contact principal dans le pays.

Les conditions très difficiles qui règnent actuellement au Yémen ont limité la quantité de facteur que la FMH a pu envoyer. Le Dr. Morish a heureusement été particulièrement consciencieux et prudent avec les dons reçus. En utilisant le facteur de façon stratégique, il a pu aider de nombreux patients. Des histoires comme celle-ci montrent à quel point le Programme d’aide humanitaire de la FMH peut bien fonctionner avec l’aide de personnes engagées, qui veulent changer les choses au sein de leur communauté.