WFH NETWORK

Le Programme de subventions de la recherche clinique de la FMH à l’appui des nouvelles études cliniques

Lize van Vulpen sait que sans l’aide du Programme de subventions de la recherche clinique de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH), elle n’aurait jamais pu entreprendre ses recherches sur les distractions articulaires dans le traitement de l’arthrose de la cheville dont souffrent les personnes atteintes d’hémophilie.

« Au-delà du soutien financier, la subvention représentait également une reconnaissance de la part de la FMH que nos recherches étaient importantes et très utiles. Cela m’a aidée à convaincre toutes les personnes avec lesquelles j’avais besoin de collaborer pour que ce projet se concrétise, » déclare Lize van Vulpen.

Mme van Vulpen, lauréate d’une subvention de 2014, ainsi que son partenaire de recherche, Roger Schutgens, de l’University Medical Center Utrecht, à Utrecht, aux Pays-Bas, souhaitaient étudier la valeur de la distraction articulaire du point de vue du patient, l’objectif principal étant les symptômes et la fonctionnalité.

« Pour bénéficier de la subvention, il fallait avoir un objectif clinique direct. Cela cadrait parfaitement avec la proposition que j’étais en train de rédiger, » ajoute Mme van Vulpen.

L’objectif clinique direct donne la possibilité aux chercheurs d’influer directement sur le traitement des personnes atteintes de troubles de coagulation et d’établir éventuellement des bases visant à améliorer la vie des patients.

« En concevant mes recherches, j’essaie tout d’abord d’expliquer le problème du point de vue du patient. Dans cette optique, j’essaie de formuler une question de recherche qui, au final, permet d’améliorer davantage la vie des patients. Parfois, ce lien est difficile à voir, étant donné que j’effectue également des recherches de base. Mais dans le cas de la recherche sur l’identification des biomarqueurs des lésions articulaires, je suis convaincue que cela conduira en fin de compte à effectuer des essais plus sensibles et de meilleure qualité qui étudieront l’impact de nos interventions sur l’état des articulations. »

Au total, 363 770 $ ont été distribués. Veuillez noter qu’une partie de cette somme sera distribuée au début de l’année 2016 dans le
cadre de la deuxième année de financement des lauréats 2015.