WFH NETWORK

Lettre aux pays bénéficiaires de l’aide humanitaire de la FMH

logo

Depuis décembre 2019, le COVID-19 est devenu un problème de santé publique, qui a affecté la population du monde entier ; la communauté des troubles de la coagulation a été particulièrement impactée. La Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) fait le maximum pour assurer la continuité des dons via le Programme d’aide humanitaire de la FMH en cette période difficile. Nos partenaires en font autant et se sont engagés à s’assurer que les produits continuent à être livrés à celles et ceux qui en ont le plus besoin.

La lettre ci-dessous a été envoyée aux pays bénéficiaires de l’aide humanitaire de la FMH, pour les informer de la meilleure façon de gérer les dons pendant la pandémie de COVID-19.

Alors que la pandémie de COVID-19 (maladie à coronavirus 2019) causée par le SARS-CoV-2 continue de se propager dans le monde entier, nous surveillons l’évolution de la situation et son impact sur le Programme d’aide humanitaire de la FMH.

Ces dernières semaines, l’équipe d’aide humanitaire de la FMH a connu des retards de livraison dus aux annulations de vols et aux fermetures d’aéroports. Nous avons à cœur de vous informer de ces nouvelles difficultés, car il est probable que cela perturbe ou retarde les livraisons des dons d’aide humanitaire dans plusieurs pays.

Comme vous le savez, « à situations exceptionnelles, mesures exceptionnelles ». Cela signifie que dans une situation aussi exceptionnelle que celle que nous connaissons, et pour éviter d’éventuelles ruptures complètes de stock des produits thérapeutiques, nous vous demandons d’adopter immédiatement les mesures d’urgences ci-dessous. Nous les avons listées par ordre de priorité, dans le but de préserver les stocks. Nous vous prions donc de commencer immédiatement à adopter ces mesures :

    1. Annuler toute opération de chirurgie non urgente
    2. Cesser le recrutement de nouveaux patients pour l’induction de la tolérance immunitaire (ITI)
    3. Pour les patients actuellement sous ITI :
      1. Passer les patients qui sont actuellement sous ITI à dose moyenne à une ITI à faible dose (50 UI/kg 3 fois par semaine)
      2. Cesser l’ITI pour les patients qui ont commencé depuis moins de deux mois
    4. Cesser le recrutement de nouveaux patients pour la prophylaxie
    5. Interrompre la prophylaxie pour les adultes (dès que le stock atteint les 150 000 UI)
    6. Interrompre la prophylaxie pour les enfants (dès que le stock atteint les 100 000 UI)

En cette période exceptionnelle, il est essentiel de vous assurer que vous disposez d’un nombre suffisant de produits pour traiter les saignements aigus et prendre en charge les opérations chirurgicales où la vie du patient est en jeu. Vous pouvez également envisager de donner aux patients de quoi traiter 1 ou 2 épisodes hémorragiques aigus chez eux pour réduire le nombre de leurs visites à l’hôpital.

Nous vous demandons également de continuer à coopérer avec toutes les mesures d’observance et de pharmacovigilance mises en place par le département d’Aide humanitaire, et à les respecter. Votre collaboration étroite avec votre organisation nationale membre (ONM) sera fondamentale pour vous assurer que toutes ces recommandations soient bien suivies.

Soyez certains que dans cette situation difficile, l’équipe d’Aide humanitaire de la FMH fait tout son possible pour continuer à envoyer des dons. Nous vous tiendrons bien entendu informés de tout changement au fur et à mesure de l’évolution de la situation.

Pour toute question ou commentaire, n’hésitez pas à prendre contact directement avec la FMH.

Merci de votre coopération et de votre compréhension.

Cordialement,

Assad Haffar, médecin (M. Sc.)

Directeur des affaires médicales et de l’aide humanitaire

 

 

KEYWORD: GENERALC19