WFH NETWORK

Lexzar Gabriel Gador tient à remercier la FMH

Le témoignage suivant a été rédigé par un membre de la communauté mondiale des troubles de la coagulation et transmis à la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH). Dans cet article, Lexzar Gabriel Gador, ressortissant philippin, nous fait partager son histoire.

Je m’appelle Lexzar Gabriel Gador et je suis Philippin. À 12 mois, les médecins m’ont annoncé que j’étais hémophile A. En grandissant, j’ai tenté de faire la même chose que mes petits camarades, mais, bien souvent, j’étais simple spectateur d’activités qui dépassaient mes capacités physiques. Scolairement, j’étais bon élève. Pourtant, je pense avoir raté beaucoup de choses dans mon enfance, notamment sur le plan social ce qui explique peut-être pourquoi je suis plutôt introverti.

Aujourd’hui, j’ai 21 ans, et je tiens à remercier tous ceux responsables de l’aide humanitaire au sein de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH). Voilà, en effet, quelques années que je vis dans un relatif confort grâce au Programme d’aide humanitaire de la FMH et ce soutien m’a permis de trouver un certain bonheur.

Depuis quelques mois, je bénéficie d’un traitement prophylactique et d’un suivi physiothérapeutique, grâce aux concentrés de facteur que distribue notre organisation locale, ici à Davao City, et qui sont le fruit de donations de la part de la FMH. Mon état de santé physique s’est peu à peu amélioré et j’espère que dans un futur proche, je pourrais me mettre au service d’autres personnes atteintes d’un trouble de la coagulation. J’espère également qu’à terme, je pourrai devenir un membre actif de la société.

Je tiens une nouvelle fois à exprimer toute ma gratitude à tous ceux, au sein de la FMH, notamment aux bénévoles et aux professionnels de santé, qui viennent en aide aux personnes atteintes d’hémophilie. MERCI ! 😁