WFH NETWORK

Mise à jour sur le rappel d’une solution de desmopressine en flacons pulvérisateurs par Ferring

logo

Ferring Pharmaceuticals a publié une mise à jour sur les rappels mondiaux de juillet et août 2020 concernant ses flacons pulvérisateurs de desmopressine, y compris la formulation d’acétate de desmopressine à 1,5 mg/ml utilisée dans le traitement de la maladie de Willebrand et de l’hémophilie A mineure ou modérée (Octostim®, Octim® et Stimate®).

Dans sa communication du 3 février 2021, Ferring a indiqué qu’il avait finalisé son enquête interne sur les causes des résultats de test non conformes aux spécifications présentant des concentrations de desmopressine plus élevées dans certains flacons où des volumes de solution moindres ont été observés. Cela provenait d’un problème d’étanchéité du bouchon du flacon.

Ferring a par ailleurs indiqué que pour prévenir la survenue de ce problème, il a l’intention d’acquérir, d’installer et de valider une nouvelle ligne de production.

Compte tenu des délais indispensables à chacune de ces étapes, la société prévoit de redémarrer la fabrication des produits suivants au deuxième trimestre 2023, les premières livraisons étant prévues pour le deuxième semestre 2023 (en fonction de l’autorisation des autorités de santé concernées). Cela concerne les produits suivants :

  • Solution pour pulvérisation nasale Octostim® (acétate de desmopressine, 1,5 mg/ml)
  • Solution pour pulvérisation nasale Stimate® (acétate de desmopressine, 1,5 mg/ml)
  • DDAVP® (acétate de desmopressine, 10 µg/0,1 ml)
  • Solution pour pulvérisation nasale d’acétate de desmopressine générique (10 µg/0,1 ml)
  • Solution endonasale en flacon pulvérisateur Minirin® (desmopressine 0,1 mg/ml, formulation stable à température ambiante)

Ferring continue à fabriquer les produits à base de desmopressine suivants, leur disponibilité variant selon le marché :

  • Solution endonasale en flacon pulvérisateur Minirin® (desmopressine 0,1 mg/ml, formulation pour stockage au froid)
  • Desmopressine par voie orale (formulations en comprimé et lyophilisat oral)
  • Formulations de desmopressine injectable (4 µg/ml et 15 µg/ml)

En outre, d’autres formes galéniques de l’acétate de desmopressine sont disponibles auprès d’autres fabricants.

Les professionnels de santé peuvent contacter les pharmacies et/ou les fabricants des autres formulations de l’acétate de desmopressine appropriées pour être informés de leur disponibilité.

D’autres options thérapeutiques (p. ex., concentrés de facteur de coagulation, acide tranexamique) pourraient être nécessaires, en particulier dans la prise en charge des événements hémorragiques et les soins péri-opératoires.

Contexte

  • La desmopressine (1-désamino-8-D-arginine vasopressine, également connue sous le nom de « DDAVP ») est un analogue synthétique de la vasopressine qui accroît les taux plasmatiques de facteur VIII et de facteur Willebrand1
  • La desmopressine pourrait être le traitement de choix pour les patients atteints d’hémophilie A mineure ou modérée, y compris les porteurs, et de nombreux patients ayant la maladie de Willebrand (mW), en particulier ceux ayant une mW de type 11
  • Bien que la desmopressine puisse être administrée par voie sous-cutanée, elle est essentiellement administrée par perfusion intraveineuse ou pulvérisation nasale1
  • En juillet et en août 2020, par mesure de précaution, Ferring Pharmaceuticals a procédé à un rappel mondial volontaire de ses flacons pulvérisateurs de desmopressine, y compris de la formulation utilisée dans le traitement de l’hémophilie mineure/modérée et de la mW (Octostim® et Octim® de Ferring, Stimate® de CSL Behring et autres appellations commerciales dans le monde)
  • Les formulations retirées du marché comportaient des concentrations de desmopressine plus élevées que celles spécifiées
  • Le rappel a été annoncé à l’échelle mondiale entre le 10 juillet et le 5 août par différentes parties : Ferring Pharmaceuticals, les autorités réglementaires nationales, les ministères de la Santé et les distributeurs
  • Le niveau de rappel (à savoir au niveau des pharmacies ou des patients) et les formulations retirées dans chaque pays varient en fonction des décisions et des exigences réglementaires locales
  • Bien que la majorité des pays aient publié des rappels au niveau des pharmacies, les patients peuvent envisager de rapporter le produit inutilisé à la pharmacie après consultation de leurs centres de traitement
  • Ferring a finalisé son enquête interne et identifié la cause du problème en lien avec l’étanchéité des bouchons des flacons
  • Ferring a annoncé une refonte complète de sa ligne de production et prévoit une reprise de la fabrication des produits à base de desmopressine au deuxième trimestre 2023 et de l’approvisionnement au deuxième semestre 2023, au plus tôt

Risques 

  • Les conséquences potentielles pour la santé d’une exposition à une quantité accrue de desmopressine sont notamment la rétention d’eau, l’hypotension et l’hyponatrémie (faible concentration de sodium dans le sang),1 ce qui pourrait, dans des cas extrêmes, entraîner des crises, un coma et la mort²
  • Aucun signalement d’événement indésirable lié à l’utilisation de lots non conformes aux spécifications n’a été porté à notre connaissance à ce stade

Disponibilité d’autres options

  • Dans l’attente de la reprise de la fabrication, des formulations injectables (par voie intraveineuse ou sous-cutanée) de desmopressine (4 µg/ml et 15 µg/ml) sont disponibles et doivent être considérées comme des options thérapeutiques pour les patients concernés
  • L’éducation et la formation des patients/aidants sur l’administration du traitement par voie sous-cutanée ou intraveineuse sont, le cas échéant, recommandées
  • La coordination avec les professionnels de santé est recommandée pour tous les patients concernés par le rappel afin de discuter des autres options thérapeutiques (p. ex., concentrés de facteur de coagulation, acide tranexamique ou autres formes de la desmopressine) qui pourraient être nécessaires, en particulier pour la prise en charge des événements hémorragiques et les soins péri-opératoires
  • En collaboration avec les professionnels de santé et les autorités nationales, il est conseillé aux ONM d’informer leurs communautés sur la situation dans leur pays respectif
  • Il est demandé aux professionnels de santé de consulter les pharmaciens afin de trouver d’autres produits et de veiller à ce que les patients continuent à avoir accès à leurs traitements à base de desmopressine

1Srivastava A, Santagostino E, Dougall A, et al. WFH Guidelines for the Management of Hemophilia, 3rd edition. Haemophilia. 2020:26(Suppl 6):1-158. http://doi.org/10.1111/hae.14046

2U.S. Food and Drug Administration. Ferring US Issues Voluntary Nationwide Recall of DDAVP®Nasal Spray 10 mcg/0.1mL, Desmopressin Acetate Nasal Spray 10 mcg/0.1mL, STIMATE® Nasal Spray 1.5 mg/mL Due to Superpotency. FDA website. Silver Spring, MD: U.S. Food and Drug Administration. http://www.fda.gov/safety/recalls-market-withdrawals-safety-alerts/ferring-us-issues-voluntary-nationwide-recall-ddavpr-nasal-spray-10-mcg01ml-desmopressin-acetate Dernière consultation : 5 août 2020.

Source : Update on the Ferring recall of desmopressin products (European Haemophilia Consortium, 5 février 2021)

Voir aussi :

Avertissement de la FMH : rappel mondial par Ferring Pharmaceuticals d’Octim®/Octostim® (desmopressine), solution pour pulvérisation nasale (1,5 mg/ml) (Fédération mondiale de l’hémophilie, 4 août 2020)