WFH NETWORK

Moments marquants du Congrès sur la santé musculo-squelettique 2015 tenu à Belfast en Irlande du Nord

Le 14e Congrès international sur la santé musculo-squelettique de la FMH qui s’est tenu du 7 au 10 mai 2015 à Belfast en Irlande du Nord a une fois de plus été couronné de succès. Les quatre derniers congrès ont attiré un nombre record de participants, et le congrès de cette année n’a pas fait exception à la règle. En effet, plus de 375 participants originaires de 60 pays ont assisté à ce rassemblement de quatre jours.

La cérémonie d’ouverture présidée par le maître de la cérémonie le Dr Assad Haffar a été l’occasion de lancer officiellement le congrès. Le Dr Mauricio Silva, président du comité sur la santé musculo-squelettique de la FMH et Liz Caroll, chef de la direction générale de la Haemophilia Society, ont accueilli les participants à Belfast et ont souligné l’importance de l’événement. Le conférencier principal, Alain Weill, le président de la FMH, a posé la question suivante : « Que faudra-t-il pour combler l’écart »? Antonio Almeida, le directeur des programmes de la FMH a clôturé cette conférence en révélant la ville-hôte du 15e Congrès sur la santé musculo-squelettique, à savoir Séoul, en Corée.

Dans le cadre du solide programme du congrès, plus de 40 experts reconnus dans différents domaines ont pris la parole, tous étant intéressés par une approche complète sur la santé musculo-squelettique à l’égard de l’hémophilie, et perpétuant la tradition du congrès qui est de promouvoir les échanges et la collaboration entre les disciplines de la santé musculo-squelettique. Les conférenciers ont examiné les données les plus pertinentes et les plus actuelles dans leurs thèmes cliniques, en suscitant des débats et des discussions dans le programme social.

2015-05-09-07.26.45
2015-05-08-05.10.13

Comme bon nombre de conférenciers participaient pour la première fois au Congrès sur la santé musculo-squelettique de la FMH, cela a permis d’apporter une nouvelle perspective au programme. Parmi les moments marquants, Kevin Ryan, hématologue consultant au centre national des troubles de coagulation héréditaires du St. James’s Hospital et du Trinity College de Dublin, en Irlande, a insisté sur l’importance d’évaluer précisément et complètement les résultats afin d’accroître la qualité des recherches sur le traitement de l’hémophilie et des troubles associés. Amit Nathwani, professeur d’hématologie et directeur du Katharine Dormandy Haemophilia Centre and Thrombosis Unit à l’hôpital Royal Free a résumé le chemin que nous avons parcouru de la prophylaxie à la thérapie génique. En effet, les résultats préliminaires en matière de sécurité et d’efficacité obtenus par l’injection veineuse périphérique bolus de scAAV2/8-LP1-hFIXco chez les patients atteints de l’hémophile B sont encourageants pour l’avenir du traitement de l’hémophilie A. Par ailleurs, le professeur a annoncé qu’un essai clinique dans l’hémophilie A démarrera au premier trimestre 2016.

Autre fait marquant du congrès, des participants ont demandé au Dr Panagiotis Anagnostis, endocrinologue au centre d’hémophilie de l’université Aristotle à Thessalonique au nord de la Grèce, si l’ostéoporose et l’hémophilie représentaient un véritable problème clinique réel. Ce dernier a conclu que les données actuelles soutiennent grandement l’association entre l’hémophilie A et B et la densité minérale osseuse, un processus qui commence dès l’enfance, et que les études de cohortes prospectives qui s’intéressent à la fréquence des fractures sont nécessaires pour mieux évaluer le risque de fractures chez cette population.

À l’occasion de l’assemblée générale annuelle de ce Congrès, le Dr Javad Mortazavi issu de l’université des sciences médicales de Téhéran s’est vu décerner le prix Henri Horoszowski qui récompense la meilleure présentation de travaux libres.

Kathy Mulder s’est vu décerner le prestigieux prix Pietrogrande qui récompense un professionnel de la santé ayant considérablement contribué à faire avancer la mission et les objectifs du comité sur la santé musculo-squelettique de la FMH. Depuis 2000, Kathy est physiothérapeute bénévole auprès de la FMH.

La FMH souhaite remercier tous les participants et les exposants d’avoir fait de ce congrès un événement extraordinaire. Nous espérons tous vous voir au Congrès mondial 2016 qui se déroulera à Orlando aux États-Unis, du 24 au 28 juillet ainsi qu’au prochain congrès sur la santé musculo-squelettique à Séoul en Corée.