WFH NETWORK

Philippines : un patient exprime sa reconnaissance suite à une opération de la cheville

Le témoignage suivant a été rédigé par un membre de la communauté mondiale des troubles de la coagulation et transmis à la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH). Dans cet article, Noel Peregrino, ressortissant philippin, nous fait partager son histoire.

Je m’appelle Noel Peregrino et je viens des Philippines. J’ai 34 ans et je suis hémophile A modéré. À 7 ans, on m’a arraché une dent et j’ai beaucoup saigné pendant l’intervention. J’ai dû être hospitalisé et on m’a fait une transfusion pour arrêter l’hémorragie. Très vite après cet incident, j’ai été diagnostiqué comme hémophile.

La plupart de mes saignements sont musculaires et se concentrent dans les jambes et dans les bras. Le traitement consiste en un apport de plasma frais congelé et de cryoprécipité. Malgré les difficultés que suppose d’être atteint d’un trouble de la coagulation, j’ai pu finir mes études et j’ai obtenu une Licence d’ingénieur informatique. Toutefois, les multiples saignements dans mon mollet droit ont affecté ma motricité. Mon état de santé s’est dégradé au point de devoir utiliser un fauteuil roulant.

J’ai consulté de nombreux médecins et c’est le docteur Jeannie Ong, une hématologue, qui m’a adressé à un chirurgien orthopédique, le docteur Gilbert Cauilan, qui exerce à Davao City, au Philippines. Il m’a dit qu’en intervenant sur ma cheville, je pourrais récupérer ma motricité. Il m’a également dit que je bénéficierais gratuitement des médicaments au cours de l’intervention, grâce au Programme d’aide humanitaire de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH).

L’intervention chirurgicale a consisté à fusionner ma cheville pour que mon pied droit adopte une position plantigrade et que je puisse marcher normalement. L’opération a eu lieu en août 2017 et s’est très bien passée. Ma qualité de vie s’est totalement transformée. Avant l’intervention, j’étais déprimé et désespéré. J’étais convaincu que j’allais rester cloué à mon fauteuil roulant pour le restant de mes jours. À présent, les perspectives sont toutes autres. Je compte bien devenir un membre productif de la société.

Je tiens à remercier toute l’équipe médicale pour leur aide, notamment le docteur Jeannie Ong et le docteur Gilbert Cauilan, qui ont tous deux bien pris soin de moi. Je souhaite également remercier l’Association des hémophiles de Davao et la FMH pour la donation de facteur VIII, sans laquelle l’intervention n’aurait pas été possible. Mon bonheur est indicible. Cette opération a véritablement changé ma vie. Merci !