WFH NETWORK

Premier atelier psychosocial national de la FMH à Istanbul (Turquie)

Le premier atelier psychosocial national de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) s’est tenu à Istanbul (Turquie), les 7 et 8 décembre 2016. Dans le cadre de l’Alliance mondiale pour le progrès (AMP), l’atelier était organisé en partenariat avec l’association turque des hémophiles (ATH). Figure de proue de l’action de la FMH, l’AMP est un programme de développement de la prise en charge des patients dont l’objectif principal est de renforcer de façon significative le diagnostic et les soins destinés aux personnes atteintes d’hémophilie et d’autres troubles de la coagulation dans le monde entier.

Turkey-GOP-article2

L’atelier s’était fixé pour objectif de renforcer les connaissances d’experts dans le champs psychosocial, notamment des infirmiers et des psychologues venant de différentes régions du pays, de proposer un soutien et des services psychosociaux aux personnes atteintes d’hémophilie ou de tout autre trouble de la coagulation et de créer une plate-forme visant à amorcer un dialogue avec les professionnels de santé sur la nécessité d’intégrer la prise en charge psychosociale dans le modèle de prise en charge globale.

Réparti sur une journée et demie, l’atelier a permis d’ouvrir un débat constructif sur des questions importantes comme l’approche des équipes soignantes en charge de l’hémophilie, le conseil génétique, l’impact psychosocial sur les personnes conductrices et le renforcement de la résilience grâce à des stratégies d’adaptation réalistes. Au terme de cet atelier, un plan d’action a été élaboré afin de permettre aux participants de déterminer concrètement les prochaines étapes à suivre et recenser les activités pratiques possibles avec les ressources et les compétences disponibles.

La FMH et l’ATH s’engagent à poursuivre leur étroite collaboration dans le cadre de l’AMP jusqu’à la fin de l’année 2019. Il s’agira de fournir un soutien personnalisé dans les domaines essentiels suivants : la population hémophile, le système de prise en charge, le diagnostic et l’expertise médicale. Tout cela permettra de renforcer la prise en charge des patients en Turquie, de poursuivre le développement d’une prise en charge globale, d’optimiser l’utilisation des ressources et de garantir la pérennité du développement du diagnostic, de la prise en charge et du traitement de l’hémophilie et des autres troubles de la coagulation dans le pays.