WFH NETWORK

Premiers jumelages africains de la FMH : Afrique du Sud et Île Maurice

Même si le partenariat de jumelage entre l’Afrique du Sud et l’Île Maurice a officiellement débuté en 2013, les deux organisations se sont mises à travailler ensemble en 2009. Le partenariat a vu le jour lorsque la South African Haemophilia Federation (SAHF) a rendu visite à l’Haemophilia Association of Mauritius (HAM) et a réalisé le potentiel de la toute jeune association mauricienne à évoluer et à mieux servir la communauté des troubles de coagulation dans la petite nation africaine.

En matière de développement, la SAHF était autrefois au niveau actuel de l’HAM. Toutefois, le partenariat de jumelage avec la Société canadienne de l’hémophilie (SCH) entamé en 2005 a poussé la SAHF à modifier l’approche qu’elle adoptait à l’égard du traitement des troubles de coagulation et du plaidoyer. Depuis le début de ce partenariat, la SAFH a réalisé d’extraordinaires progrès en Afrique du Sud.

« Nous avons convenu de suivre un processus similaire et d’adapter ce que nous avions appris au cours de notre jumelage avec la SCH pour l’Haemophilia Association of Mauritius », confie le président de la SAHF Bradley Rayner.

Forte de ses aptitudes et de ses connaissances acquises grâce à son jumelage avec le Canada, la SAFH constituait le partenaire idéal pour aider la société hémophilique mauricienne à prodiguer des soins hémophiliques de meilleure qualité.

« Même si l’Île Maurice dispensait certains soins de base aux hémophilies, ce n’était pas suffisant, » explique Asraf Caunhye, président de l’HAM. « On administrait un traitement à base de plasma et de cryoprécipité en l’absence d’infrastructure sanitaire. L’aide apportée à la SAFH est arrivée au bon moment afin de répondre aux besoins de l’Île Maurice. »

Dès le début du jumelage entre les deux nations africaines, les objectifs étaient clairement fixés. Il fallait faire mieux connaître les troubles de coagulation au grand public ainsi qu’aux représentants du gouvernement, mettre au point un plan stratégique, acquérir des compétences en matière de plaidoyer et les appliquer, mettre sur pied une équipe de professionnels spécialisés dans les troubles de coagulation apte à former les soignants et veiller à ce que tous les Mauriciens atteints de troubles de coagulation aient la possibilité de mener une vie normale.

Même si le programme de Jumelage entre l’HAM et la SAFH date de moins d’un an, le partenariat a déjà commencé à porter ses fruits. L’association mauricienne a déjà bien défini son mandat pour progresser, commence à nouer des contacts avec les représentants du gouvernement, les entreprises du secteur privé et les médias et rencontre régulièrement des parents et des patients pour les tenir informés des dernières actualités.

Grâce à cette collaboration fructueuse, la FMH a décidé de décerner le Prix du jumelage des organisations de l’hémophilie de l’année 2013 à ces deux organisations en 2013.

Le programme de jumelage est exclusivement financé par Pfizer.