WFH NETWORK

Programme de l’Alliance mondiale pour le progrès (AMP) au Vietnam

Le 21 septembre 2016, à Thanh Hóa, au Vietnam, un protocole d’entente a été signé par le ministère de la Santé de la République socialiste du Vietnam – Institut national d’hématologie et de transfusion sanguine, et la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) pour la mise en oeuvre du Programme de l’Alliance mondiale pour le progrès (AMP) de 2016 à 2019.

Le Vietnam s’est joint à la FMH en tant qu’organisation nationale membre (ONM) en 2000, et en 2001, la coopération bilatérale a commencé à améliorer la disponibilité des traitements des troubles de la coagulation et les services de soins dans le pays. Avant 2001, seuls des soins de base étaient assurés par quelques hôpitaux de Hanoi, Ho Chi Minh Ville et Hue. Avec une population de 94 millions de personnes, la prévalence de l’hémophilie au Vietnam est estimée à plus de six mille personnes. Jusqu’à présent, seuls 2 400 patients hémophiles ont été dépistés. Le dépistage de 1 000 nouveaux patients atteints d’hémophilie et de troubles de la coagulation connexes au Vietnam est un objectif majeur du Programme de l’AMP.

Le Programme de l’AMP s’appuie sur deux réalisations antérieures de la FMH. En 2011, une relation avec le Programme de jumelage du centre de traitement de l’hémophilie (CTH) a été établie entre l’Institut national d’hématologie et de transfusion sanguine (NIHBT) et l’hôpital Alfred, en Australie. Le CTH australien a contribué à faire augmenter les soins en créant une équipe de soins complets au sein du NIHBT pour desservir les patients de Hanoi et des provinces du Nord. Le programme a également contribué à accroître le niveau de sensibilisation et de connaissances en matière d’hémophilie pour les fournisseurs de soins de santé dans tout le pays.

La même année, la FMH a soutenu l’Association vietnamienne de l’hémophilie (VHA) en favorisant l’organisation d’un programme de jumelage en partenariat avec la Société Irlandaise de l’hémophilie. Aujourd’hui, la VHA est une organisation active avec trois succursales régionales, quatre chapitres et trois groupes moins structurés.

Le Programme de l’AMP au Vietnam mettra en place un programme national de soins de l’hémophilie avec un registre national appuyé par le ministère de la Santé. Cela aidera également à étendre les services de soins du réseau de sept CTH à Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Hue et Can Tho par la formation du personnel. De plus, dix CTH satellites et dix VHA chapitres aideront à fournir des soins de base et des concentrés de facteurs de coagulation par le biais d’un appel d’offres national et contribueront à réduire les quotes-parts de l’assurance publique pour les concentrés de facteurs de coagulation.

Finalement, le Programme de l’AMP au Vietnam ne consiste pas seulement à fournir l’aide médicale aux patients atteints de troubles de la coagulation, mais aussi à les encourager et à les motiver à assumer des rôles de leadership plus importants et à devenir plus actifs au sein de l’Association vietnamienne des patients.

Le Programme de l’AMP est financé par : Bayer, Biogen, Biotest, CSL Behring, Grifols, Kedrion, Novo Nordisk, Pfizer, Shire et SOBI.