WFH NETWORK

Réflexions suite à l’Atelier des jeunes tenu en décembre 2016

« M. Parkinson, je tiens à vous informer que la Fédération mondiale de l’hémophilie organise un Atelier de leadership des jeunes à Barcelone, Espagne, du 2 au 3 décembre 2016.  Je serais très heureux si vous pouviez participer à cet atelier… »

J’ai senti soudainement de l’euphorie. J’avais été sélectionné ! L’atelier a accueilli 22 participants de 21 pays, et a relié de façon virtuelle des centaines de personnes à travers un événement Facebook en direct. L’atelier a bénéficié du financement de F. Hoffmann-La Roche Ltd., et a fait suite à l’Atelier de formation mondiale pour les ONM de la FMH et au Congrès mondial de la FMH tenu à Orlando en juillet 2016 auquel j’ai participé en tant que coprésident nouvellement élu de la communauté jamaïcaine de l’hémophilie (ONM en Jamaïque).

L’atelier a débuté par un accueil chaleureux de Deon York, Nicola Hope et Liliane Yan de la FMH. Predrag Mikov a ensuite donné une brève introduction sur le leadership des jeunes. Suite à cela, des jeunes délégués ont donné une présentation sur l’expérience qu’ils ont vécu dans leurs pays. Ils ont décrit les hauts et les bas tout en discutant des manières d’améliorer la situation des jeunes. Une présentation qui m’a impressionné portait sur une technique créative de perfusion donnée par Harshal et Vishal de l’Inde qui consiste à utiliser des aiguilles et des tubes qui aideront les gens à devenir à l’aise avec l’auto-perfusion. Dans l’ensemble, cette session a été une révélation pour moi car je suis venu à la conclusion que, peu importe de quel coin du monde nous venons, nous avons tous un dénominateur commun : le besoin de jeunes leaders actifs qui pendront l’initiative en faveur de meilleurs soins au nom des organisations nationales membres (ONM) de la FMH. J’ai aussi réalisé que nous devons aider à renforcer la détermination de nos pairs à rester positifs malgré les aspects négatifs d’avoir l’hémophilie.

Ensuite, nous avons appris comment utiliser efficacement les médias sociaux. Ce fut l’un des points principaux de la session de formation des jeunes, plus précisément sur la façon de se comporter sur les médias sociaux, surtout lorsqu’on représente nos associations de patients. Cette session nous a montré des moyens créatifs de répondre aux critiques avec tact. Ce que j’ai appris lors de cette session a été très utile pour moi parce que, même si mes commentaires et messages en ligne peuvent sembler inoffensifs à mes yeux, d’autres personnes peuvent les interpréter différemment.  C’était excitant de participer au tout premier événement Facebook en direct de la FMH !

Je suis très heureux que la FMH a choisi d’accueillir l’Atelier des jeunes de décembre 2016 en tant qu’événement en personne. Ils auraient pu choisir de tenir une conférence en ligne, mais il n’y aurait eu aucune garantie quant à l’attention exclusive des participants. De plus, il aurait été difficile de maintenir l’attention de ces mêmes participants vu les différents fuseaux horaires. Étant originaire des Caraïbes où l’on jouit d’un climat tropical, je n’avais jamais connu la neige avant ce voyage à Barcelone. Pour la toute première fois j’ai vécu l’expérience de températures frôlant le zéro degré Celsius. Imaginez vos mains s’engourdir en moins d’une minute!

J’aimerais féliciter la FMH. L’atelier m’a permis de découvrir d’autres pratiques culturelles de divers participants du monde entier. Il m’a aussi aidé à développer des compétences que je peux utiliser pour aider à soutenir les personnes atteintes d’hémophilie en Jamaïque.