WFH NETWORK

Thomas Sannié reçoit le Prix international du bénévolat Frank Schnabel

Le Prix international du bénévolat Frank Schnabel de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) est décerné à une personne atteinte d’un trouble de la coagulation, ou à un parent, qui a contribué de façon notable à faire avancer la mission et les objectifs de la FMH.

Depuis plus de 30 ans, le lauréat de l’édition 2018, Thomas Sannié, a inlassablement œuvré pour tous ceux atteints d’un trouble de la coagulation, dans son pays natal, la France, mais aussi au-delà des frontières, notamment sur le continent africain. Il a également siégé dans de nombreux comités de la FMH, et a présidé l’Association française des hémophiles (AFH) pendant de nombreuses années. Il a aussi représenté l’AFH au sein du Conseil d’administration de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’un des plus grands groupes hospitaliers publics de la région parisienne.

Sous le mandat de Thomas Sannié, l’Alliance franco-africaine pour le traitement de l’hémophilie (AFATH) a littéralement pris son envol. Projet extrêmement novateur, l’objectif est de permettre aux pays francophones sub-sahariens de rejoindre le giron de la FMH et d’en devenir des organisations nationales membres. Des résultats très satisfaisants ont ainsi été obtenus au Togo et en Mauritanie, où, au cours des 5 dernières années, 165 nouveaux patients ont été diagnostiqués, 70 professionnels de santé formés et 43 bénévoles sensibilisés, ce qui constitue un bilan extraordinaire compte tenu du manque d’infrastructure pour soutenir la communauté des troubles de la coagulation dans ces différents pays.

Tout cela aurait déjà suffi à placer Thomas Sannié parmi les candidats les plus susceptibles de recevoir ce prestigieux prix, mais l’idée qu’il défend de faire entendre la voix des patients dans le processus de prise en charge médicale rend son action encore plus remarquable. Son engagement et sa volonté chevillée au corps de mettre le patient au cœur de l’offre de soins n’est pas purement théorique. Tous ceux qui ont travaillé avec lui le disent. Thomas Sannié organise des rencontres en privilégiant toujours l’échange d’idées, sujet sur lequel il publie régulièrement des articles, ce qui humanise les débats et permet à ceux atteints d’une maladie chronique de pouvoir être acteurs de leur parcours de soins.

Toute la FMH, sous l’égide d’Alain Weill, son Président, et au nom de l’ensemble de la communauté internationale concernée par les troubles de la coagulation, adresse ses félicitations à Thomas Sannié et lui exprime sa gratitude pour l’ensemble de ses actions. Bravo à lui !

Source – www.chronicite.org/thomas-sannie-lexpertise-des-patients-doit-etre-valorisee

Thomas Sannié
Un jour, un médecin formé en 1968 a commencé à me faire la leçon. Je lui ai dit : « Je vais à l’hôpital depuis ma naissance, en 1969. Nous avons donc 40 années d’expérience chacun ! Il est donc fondamental de tenir compte de l’expertise des patients ! »