WFH NETWORK

Tousif tout sourire grâce aux dons de la FMH

Dans de nombreux pays, les patients atteints d’hémophilie ne sont pas pris en charge correctement, et trop souvent, ces patients n’ont pas non plus accès à des soins appropriés lorsqu’une prise en charge est disponible.

Tousif est un jeune Indien de 16 ans atteint d’hémophilie A sévère. En septembre 2016, il fait une chute. Son genou se met à gonfler et l’adolescent ressent de fortes douleurs à l’articulation. Ses parents n’étant pas conscients de la gravité de sa blessure, et faute de moyens financiers pour pouvoir l’emmener à l’hôpital, il ne reçoit aucuns soins pendant plusieurs semaines.

Lorsqu’il voit enfin un médecin, le diagnostic tombe : fracture supracondylienne du fémur droit. Compte tenu du retard dans la prise en charge, l’état de Tousif empire. C’est le début d’une septicémie. Afin de recevoir les soins appropriés, le jeune homme est transféré au Karnataka Hemophilia Society à Davangere dans l’État du Karnataka (Inde), où il est opéré et bénéficie d’autres traitements.

Au cours de sa convalescence, Tousif reçoit 66 000 UI de concentrés de facteurs grâce au Programme d’aide humanitaire de la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH). Malgré cette prise en charge tardive, il est réconfortant de voir que les facteurs donnés ont permis d’espérer aujourd’hui un rétablissement complet de Tousif.

PARTENARIATS

De plus en plus de partenaires de la communauté mondiale concernée par les troubles de la coagulation ont accepté de relever le défi visant à garantir, à titre gracieux, un approvisionnement durable et fiable en produits. Grâce au don de plus de 500 millions d’unités internationales (UI) réalisé sur cinq ans par Bioverativ et Sobi, à l’engagement pris par Grifols de fournir 20 millions d’UI par an sur trois ans, à l’accord passé avec CSL Behring pour un don de 10 millions d’UI et au partenariat conclu avec Green Cross pour une donation de 6 millions d’UI, la communauté mondiale bénéficiera d’un accès plus fiable et plus pérenne aux produits issus du programme d’aide humanitaire de la FMH. En outre, les efforts constants déployés par la Société canadienne du sang, Biotest et Grifols dans le cadre du Projet récupération permettent de fabriquer des concentrés de facteur de coagulation à partir de pâte cryo jadis mise au rebut et de fournir des produits thérapeutiques aux pays qui en ont le plus besoin.