WFH NETWORK

Un webinaire sur les bonnes pratiques en matière de gestion logistique des dons de produit

Le 27 août 2019, la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH) a diffusé un webinaire pour expliquer les changements de politique du Programme d’aide humanitaire de la FMH en matière de transport, de manipulation, de stockage et d’utilisation des dons de produit. L’événement a été suivi par les différents acteurs des centres de traitement de l’hémophilie (CTH), notamment les professionnels de santé et les personnes directement concernées par la manipulation des produits, ainsi que des membres de la Fédération indienne de l’hémophilie, qui est une organisation nationale membre (ONM) de la FMH. Ce webinaire est le premier d’une série qui réunira la FMH et plusieurs de ses partenaires dans leur région ou pays respectifs.

L’événement a été pour les participants l’occasion de découvrir la meilleure façon de gérer diverses situations auxquelles ils peuvent être confrontés au cours du processus de don de produit. Georgios Ampartzidis, le directeur logistique au sein du département d’Aide humanitaire de la FMH, a proposé deux présentations durant ce webinaire.

La première présentation, intitulée « La logistique du programme élargi d’aide humanitaire : vue d’ensemble et difficultés », a commencé par le rappel d’un fait important : le Programme d’aide humanitaire de la FMH a significativement accru ses dons de produit dans le monde ces dernières années. Cette augmentation en volume demande une meilleure coordination entre le département d’aide humanitaire de la FMH et les pays bénéficiaires. Georgios Ampartzidis a adressé plusieurs recommandations générales aux personnes gérant la logistique des dons :

  • Accepter les conditions de l’accord du pays bénéficiaire et bien les suivre
  • Distribuer le produit le plus efficacement possible aux CTH du pays bénéficiaire
  • Éliminer tous les risques de détournement ou de gaspillage
  • Respecter les conditions de stockage de chaque produit et vérifier la conformité des lieux de stockage (chambres froides, frigos)
  • Apprendre à surveiller les stocks et informer la FMH de toute pénurie de produit rapidement pour éviter les ruptures de stock
  • Détruire les produits endommagés pendant le transport ou périmés, selon les directives et les fiches d’informations de la FMH

Il a également parlé plus spécifiquement des bonnes pratiques en matière de logistique : réception et libération du don de produit, consignes de stockage, dosages conseillés, directives de surveillance des stocks, problèmes de qualité générale du produit et événements indésirables, rappels de produit.

Georgios Ampartzidis a ensuite évoqué l’importance de bien utiliser le système de signalement et de gestion en ligne de la FMH, un outil web qui permet à la FMH de suivre l’utilisation des concentrés de facteurs de coagulation (CFC) donnés à travers le monde, une plateforme parfaitement sécurisée qui respecte la vie privée des patients. Ce système permet à la FMH de comprendre où et comment les CFC sont utilisés, ce qui assure ensuite une meilleure distribution. M. Ampartzidis a souligné que des oublis de signalement (en ligne ou non) peuvent rendre un pays bénéficiaire inéligible à recevoir d’autres dons du Programme d’aide humanitaire de la FMH.

Au cours de sa deuxième présentation, « Le programme logistique du département d’aide humanitaire de la FMH : études de cas », Georgios Ampartzidis a passé en revue les cinq règles du Programme d’aide humanitaire de la FMH sur les produits, présenté des situations courantes au niveau du transport et de la manipulation ainsi que des solutions pour les gérer correctement, et abordé d’autres problèmes pouvant survenir dans le processus logistique. Il a rappelé les cinq règles sur les produits :

  1. Stocker le produit de façon sécurisée entre 2 et 8 °C
  2. Conserver l’emballage d’origine
  3. Respecter la règle selon laquelle l’ordonnance d’un médecin est nécessaire pour toute utilisation du produit
  4. Gérer les stocks selon le principe « premier à périmer, premier à sortir », puis mettre en quarantaine et détruire les produits périmés
  5. Remplir les rapports trimestriels d’inventaire en respectant les délais

Georgios Ampartzidis a également expliqué que ces règles existent pour assurer l’intégrité des produits, maximiser leur effet thérapeutique sur les patients, protéger tous les acteurs du cycle de don (patients, CTH, organisations partenaires, entreprises donatrices et FMH), et assurer une conformité qui garantit la viabilité du programme.

Le séminaire s’est terminé par plusieurs études de situations réelles, où les acteurs de la chaîne logistique doivent agir pour assurer la livraison et l’utilisation du produit en toute sécurité.

Le prochain webinaire aura lieu le 18 octobre 2019 et réunira des partenaires de la FMH du Népal, du Bangladesh, du Sri Lanka et du Pakistan.

À propos du Programme d’aide humanitaire de la FMH

Le Programme d’aide humanitaire de la FMH, désormais élargi, améliore l’accès aux soins et aux traitements en fournissant un soutien essentiel aux personnes atteintes de troubles héréditaires de la coagulation dans les pays en développement. En apportant aux patients un flux plus régulier et plus prévisible de dons humanitaires, le Programme d’aide humanitaire de la FMH leur permet un accès constant et fiable aux traitements et aux soins. Rien de tout cela ne serait possible sans le généreux soutien de Sanofi Genzyme et Sobi, nos Donateurs visionnaires ; de Grifols, CSL Behring, GC Pharma, nos Grands donateurs ; et de Roche et Bayer, nos donateurs les plus récents. Pour plus d’informations sur le Programme d’aide humanitaire de la FMH, consultez le site www.treatmentforall.org.