WFH NETWORK

Une réussite aux antipodes: Congrès mondial 2014 de la FMH à Melbourne

Le Congrès mondial de la FMH à Melbourne, en Australie, s’est achevé le 15 mai en donnant aux participants, qui étaient plus de 4 000 et provenaient de 128 pays, le sentiment formidable d’une totale réussite. Depuis plus de deux ans, la FMH et sa partenaire la Haemophilia Foundation Australia (HFA) se sont affairées jusqu’à la toute dernière minute afin de garantir que cet événement soit inoubliable.

L’important programme médical et multidisciplinaire présenté par d’éminents spécialistes de l’hémophilie et d’autres troubles de la coagulation héréditaires a été l’essence même de la réussite du Congrès. Parmi les nombreux faits marquants du programme figure la séance plénière d’ouverture présentée par le président de la FMH Alain Weill, qui a marqué le début d’une nouvelle ère à l’annonce de la signature de plusieurs accords pluriannuels considérables concernant des dons de facteurs de coagulation sans précédent en faveur de la FMH, ce qui représente une étape importante de la réalisation de l’objectif d’aide humanitaire fixé pour les pays en voie de développement.

Le Congrès s’est ouvert le dimanche 11 mai par une série de séances sur le perfectionnement professionnel présentées par plusieurs comités médicaux et multidisciplinaires de la FMH, au cours desquelles les participants se sont penchés sur les défis importants qu’ils doivent relever dans leurs domaines de prédilection et ont abordé les manières de mettre en pratique les nouvelles initiatives.

Le Congrès a officiellement été inauguré cet après-midi-là par une cérémonie d’ouverture permettant de présenter une série d’invités de marque : l’honorable David Davis, ministre de la Santé de l’État de Victoria, qui a souhaité la bienvenue à Melbourne à la communauté mondiale des troubles de coagulation, le mécène de la FMH Jan Willem André de la Porte, le fils du fondateur de la FMH Frank Schnabel Jr, ainsi que douze conférenciers représentant la communauté mondiale de la FMH composée de scientifiques, de médecins, de patients et de militants, qui ont relaté leurs expériences et leurs espoirs pour l’avenir.

Alors que le Congrès précédent était consacré au 50e anniversaire, le Congrès mondial 2014 était tourné vers l’avenir. Ce thème a occupé une place centrale tout au long des programmes prévus dans le cadre de l’événement de cinq jours étant donné que chacune des séances portait sur la manière dont la communauté dans son ensemble faisait avancer la vision du traitement pour tous.

Pour la HFA et ses bénévoles, le Congrès a réellement permis de prendre conscience de la nature internationale de la communauté en pleine expansion. « En entrant dans le hall, j’ai vu les drapeaux de tous les différents pays », raconte la directrice générale de la HFA Sharon Caris « et je me suis dit que c’était bien une organisation mondiale. Les personnes venaient me voir pour me dire à quel point elles étaient impressionnées qu’autant de parties prenantes se soient regroupées pour assurer la réussite de ce Congrès ».

UN GOÛT D’AUSTRALIE

En plus du contenu scientifique, la ville de Melbourne a constitué une merveilleuse toile de fond et une excellente organisatrice du Congrès mondial 2014. Durant leur temps libre, les participants ont pu profiter des températures automnales particulièrement élevées à Melbourne pour cette période de l’année. Les installations du Melbourne Convention and Exhibition Centre (MCEC) étaient parfaitement adaptées au Congrès, permettant un discours scientifique ouvert dans un cadre confortable. Situé en plein centre-ville, le MCEC jouit d’un emplacement idéal à proximité d’une myriade de bars, de restaurants et d’attractions pour profiter de la ville après la fin des séances du Congrès.

Les participants n’ont pas eu à aller bien loin pour savourer un goût d’Australie, lorsque le Congrès mondial a organisé un spectacle divertissant entièrement australien mettant en scène des personnages déguisés en kangourous, en lézards royaux sifflants, en curieuses mouettes et en eucalyptus fascinants. L’événement Un goût d’Australie a donné une excellente occasion aux participants de rencontrer leurs collègues dans un cadre moins formel et de s’amuser un peu par la même occasion.

L’événement dans son intégralité s’est achevé le jeudi 15 mai avec le dîner d’adieu. Dans leurs plus belles tenues, les participants ont savouré un délicieux repas et ont dansé toute la nuit.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

À l’occasion de l’assemblée générale du Congrès mondial 2014 de la FMH, les participants issus des 128 organisations nationales membres ont écouté attentivement les présentations données par la Société canadienne de l’hémophilie (SCH) et la Hemophilia Society of Malaysia (HSM) dans le cadre de leurs candidatures pour accueillir le Congrès mondial 2020 de la FMH. La SCH a soumis sa candidature pour accueillir l’événement à Montréal, alors que la Malaisie souhaitait réunir la communauté des troubles de coagulation à Kuala Lumpur. Les deux organisations ont toutes deux avancé de bons arguments mais c’est finalement la Malaisie qui a remporté le plus de voix.

Par ailleurs, l’assemblée a été le moment idéal d’accueillir de nouvelles organisations nationales membres au sein de la FMH. Le président Alain Weill a personnellement accueilli chacun des nouveaux membres de l’assemblée. La Bolivie, le Cambodge, l’Éthiopie, la Libye, les Maldives, le Mali, le Togo et la Zambie font à présent partie des 128 organisations membres qui composent la FMH.

TRAVAILLER EN TANDEM

Dans l’ensemble, le Congrès a donné aux participants le sentiment formidable d’appartenir à la communauté. « Pour moi, ce sentiment a été le plus manifeste lorsque les patients étaient disposés, et parfois ravis, de raconter leurs expériences personnelles dans un environnement de confiance et de bienveillance », a écrit Jonathan Spencer, président de la Haemophilia Foundation Tasmania dans un article publié dans le bulletin du mois de juillet 2014 de la HFA.

La FMH et son hôte locale, la HFA, remercient tous ceux qui ont fait du Congrès mondial 2014 de la FMH une réussite inoubliable. Le cadre était idéal pour revenir sur l’ensemble des réalisations qui ont été accomplies au cours des 50 années de la FMH et faire le premier pas vers l’avenir, dans la perspective d’accomplir tous les progrès à venir dans le cadre de notre objectif du traitement pour tous. Nous espérons que vous serez des nôtres lors du prochain Congrès mondial de la FMH qui se tiendra à Orlando, aux États-Unis du 24 au 28 juillet 2016.